Célébrations de Achoura: interpellations massives au Maroc

CÉLÉBRATIONS DE ACHOURA: INTERPELLATIONS MASSIVES AU MAROC

Lors des festivités de l’Achoura dans plusieurs villes marocaines, les éléments de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont arrêté dans la nuit du 7 au 8 août plusieurs individus qui seraient impliqués dans des rassemblements illégaux, violences, incendies et dommages infligés à des biens publics et privés.




En tout, 17 personnes, dont 8 mineurs, ont été interpellées par les forces de l’ordre à Rabat, Salé, Casablanca, Marrakech, El Jadida, Beni Mellal, Tanger, Mahdia et Témara.

Elles auraient endommagé 11 voitures de la Sûreté Nationale, un véhicule appartenant à la Protection civile, ainsi que 13 voitures particulières garées sur la voie publique. Les prévenus auraient également agressé physiquement un lieutenant-colonel de police à Marrakech et un agent de la protection civile dans la ville de Beni Mellal.




Pourquoi on célèbre Achoura ?

Achoura commémore le jour où Moussa (Moïse) traversa la Mer Rouge avec son peuple, et fut sauvé du Pharaon qui se fit engloutir avec ses troupes, grâce à l’aide d’Allah. Pour le remercier, Moussa jeûna ce jour.. Le Prophète Mohammed pratiquait le jeûne le jour de Achoura.

De nos jours, Achoura est célébrée en jeûnant. Cependant, pour certains (surtout les très jeunes) il n’y a aucun aspect religieux; pour eux, c’est une occasion de faire péter des pétards et d’allumer des feux de joie (des pneus par exemple).