Maroc: la justice favorable à l’extradition du Français Sébastien Raoult aux États-Unis

LA JUSTICE MAROCAINE FAVORABLE À L’EXTRADITION DU FRANÇAIS SÉBASTIEN RAOULT AUX ÉTATS-UNIS

La Cour de Cassation marocaine a prononcé un «avis favorable» à l’extradition vers les Etats-Unis de Sébastien Raoult, un étudiant français soupçonné dans une affaire de cybercriminalité, selon un document officiel consulté par l’AFP (Agence France-Presse).




La Cour indique que la demande d’extradition a été présentée par les États-Unis «dans le délai prévu par la loi», accompagnée de tous les documents nécessaires, à savoir un mandat d’arrêt, un résumé des faits et des informations sur l’identité du suspect.

Aussi, elle précise que les «crimes» pour lesquels le suspect fait l’objet d’une demande d’extradition par les États-Unis, «ont leurs équivalents dans le code pénal marocain» et ajoute qu’elle «remplit toutes les conditions exigées par la loi».

L’avocat de Sébastien Raoult, Philippe Ohayon, réitère néanmoins sa demande d’ouverture d’une enquête judiciaire en France, assortie d’un mandat d’arrêt français pour obtenir l’extradition de son client vers la France.




Cette décision «nous renforce dans notre détermination à obtenir l’extradition en France de Sébastien Raoult», a déclaré à l’AFP l’avocat de Sébastien Raoult, Philippe Ohayon.

Les autorités américaines réclament l’extradition de l’étudiant de 21 ans pour son implication présumée dans une affaire de cybercriminalité visant des entreprises, américaines dont Microsoft ferait partie.

Le ressortissant français Sébastien Raoult est incarcéré depuis le 2 juin à la prison de Tiflet 2, près de Rabat.

Sébastien Raoult est passible d’une peine de 116 ans de prison aux États-Unis s’il est déclaré coupable.