Le château de Gretz-Armainvilliers, ancienne propriété du roi Hassan II

LE CHÂTEAU DE GRETZ-ARMAINVILLIERS, ANCIENNE PROPRIÉTÉ DU ROI HASSAN II

Le roi Hassan II n’avait pas seulement un goût prononcé pour les voitures de luxe. Il était aussi un amoureux de belles demeures et il en avait acquis une auprès de la famille Rothschild.




En 1984, le défunt roi devenait propriétaire du château de Gretz-Armainvilliers, qui avait autrefois appartenu à la famille Rothschild implantée sur une partie de la plaine de la Brie entre Favières et Ferrières-en-Brie.

D’une superficie de 8 000 m², cet édifice de près de 100 pièces est ancré au cœur d’un domaine de près de 1 000 hectares, boisé, au sein duquel se trouve un bel étang, décrivaient à l’époque des journalistes de La République de Seine-et-Marne.

Le montant de l’acquisition n’a point été révélé.

Sur ordre du roi Hassan II, des travaux de réfection de certaines pièces avaient été exécutés. De « menus travaux » qui avaient coûté 200 millions de francs. En tout, 1 343 mètres carrés supplémentaires avaient été créés.




« La consultation des plans est tout bonnement ahurissante, commentent les journalistes dans leurs écrits.

Le sous-sol regroupe l’ensemble des communs avec un tunnel de livraison appelé « le métro ».

S’ouvre alors la série des réserves et des cuisines.

Cuisines marocaines et cuisines françaises succèdent à la légumerie marocaine, puis vient la batterie marocaine avant la pâtisserie froide et enfin la glacerie dans un alignement de pièces qui donne le vertige ».

Après les travaux, le souverain ne s’est officiellement jamais rendu dans son château de Gretz-Armainvilliers jusqu’à sa mort en 1999.

En 2008, son fils et successeur le roi Mohammed VI l’a cédé à 200 millions d’euros.