Normalisation Maroc-Israël: « une trahison de la cause palestinienne »

NORMALISATION MAROC-ISRAËL: « UNE TRAHISON DE LA CAUSE PALESTINIENNE »

Abdul-Malik al-Houthi, dirigeant des Houthis lors de l’insurrection houthiste au Yémen, affirme que le peuple palestinien considère la normalisation des relations diplomatiques entre Israël et quatre pays arabes que sont les Émirats arabes unis, le Maroc, Bahreïn et le Soudan comme « une trahison de sa cause ».




« Les Américains et les sionistes ne s’intéressent pas beaucoup aux régimes régionaux qui ont normalisé leurs relations avec Israël », a déclaré Abdul-Malik Al-Houthi lors d’un discours diffusé le 8 août à l’occasion des festivités d’Achoura. Il appelle à ne pas faire confiance aux États-Unis et à Israël en tant qu’alliés. Ces liens ne feront, a-t-il affirmé, qu’augmenter les probabilités de guerre entre les pays arabes. « Les pays qui ont noué des relations diplomatiques avec Israël, intensifieront leur campagne militaire contre les territoires yéménites », a ajouté le dirigeant des Houthis lors de l’insurrection houthiste au Yémen.




Le chef d’Ansarallah a par ailleurs déclaré que les États-Unis et Israël cherchent à faire dévier le peuple yéménite du chemin de la justice. Il se dit persuadé que leur souhait n’est rien d’autre que « l’humiliation, la corruption et l’asservissement » de la nation yéménite. « Les États-Unis et Israël ciblent l’ensemble de la nation yéménite. Nous sommes tous responsables de faire face à de tels stratagèmes. Toute mesure visant à accompagner les ennemis sera un pas dans la mauvaise direction et constitue une violation flagrante des croyances religieuses », a conclu le dirigeant des Houthis lors de l’insurrection houthiste au Yémen.