6 Marocains, dont une femme, retrouvés séquestrés à Sebta

SIX MAROCAINS, DONT UNE FEMME, RETROUVÉS SÉQUESTRÉS À SEBTA

La police nationale de la ville occupée de Sebta a arrêté un homme qui a kidnappé et qui a séquestré cinq migrants marocains et une femme de la même nationalité dans une maison d’un quartier à la périphérie de la ville. Il a été placé en détention provisoire.




Le mis en cause a été localisé dans cette maison où il séquestrait les cinq migrants marocains à qui il exigeait le paiement de 8 000 euros chacun pour les faire entrer illégalement en Espagne, ainsi que la Marocaine qu’il a « kidnappée » et pour laquelle il réclamait également une rançon.

Des agents de la police nationale de la ville occupée de Sebta effectuaient une patrouille dans la zone lorsqu’ils ont aperçu la femme qui « frappait à une fenêtre pour demander de l’aide » depuis le deuxième étage d’un immeuble.

En entrant dans la maison, les agents de police ont retrouvé les cinq migrants marocains dont deux mineurs qui étaient « enfermés dans un garage » et la femme qui était « menottée » au deuxième étage.




C’est ce qu’a fait savoir l’agence de presse privée espagnole Europa Press.

Quant au mis en cause, il a été arrêté et il a été présenté au juge d’instruction compétent qui a ordonné son placement immédiat en détention provisoire, en attendant son procès.

Une moto, des téléphones portables et des appareils de géolocalisation, qui ont été retrouvés dans la maison, ont été saisis, de même que 21 kilos de résine de cannabis qui ont été retrouvés sur le toit du même bâtiment et qui, vraisemblablement, y auraient été transportés à l’aide de drones.

Selon la police, l’homme serait membre d’un réseau de trafic de migrants (traite humaine) et de drogues (narcotrafiquant).