Italie: vague d’émotion après le meurtre d’un Marocain

VAGUE D’ÉMOTION APRÈS LE MEURTRE D’UN MAROCAIN EN ITALIE

Un Marocain a été poignardé à mort le 7 août dernier en Italie par un ressortissant tunisien. Le meurtrier, un récidiviste, a avoué le crime, mais la motivation exacte du meurtre reste très floue.




La victime, Halim Hamza, qui a été poignardé à mort est un barbier qui exerçait dans la ville de Pise.

Il a reçu des coups de lame d’environ huit pouces de long, rapporte Il Giornale, précisant que ce crime a suscité une vague d’indignation au sein de la société et dans les rangs des autorités de la ville.

Selon les enquêtes préliminaires de la police, le suspect, Mourad Talbi, 37 ans, a avoué le meurtre, affirmant avoir été victime d’abus par une connaissance de l’homme qu’il a mortellement poignardé.

Une version remise en cause par les enquêteurs, soupçonnant qu’il a peut-être planifié le meurtre.




Le mis en cause est bien connu de la justice italienne, car il a été arrêté au moins dix fois dans le passé et d’avoir fait l’objet d’ordres d’expulsion, mais malgré cela, il n’a jamais été expulsé du pays, souligne la même source.

« Les deux hommes étaient des immigrants, mais l’un était un ouvrier qui contribuait à l’économie de notre ville, et l’autre était un homme dangereux, bien connu de la police, qui a terni la réputation de tant de braves gens qui sont arrivés dans notre pays avec la perspective de construire un avenir », a déclaré Raffaella Bonsangue, adjointe au maire de Pise.