Voici pourquoi Vahid Halilhodžić a été remercié

FOUZI LEKJAA REVIENT SUR LES RAISONS DU LIMOGEAGE DE VAHID HALILHODŽIĆ

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a expliqué que le limogeage de l’entraîneur franco-bosniaque Vahid Halilhodžić est lié à sa tendance à exclure des joueurs importants de la sélection.




Dans une interview qu’il a accordé à l’agence de presse espagnole EFE, le président de la Fédération royale marocaine de football Fouzi Lekjaa a évoqué les cas de «footballeurs qui avaient joué pendant six ou sept matchs avec la sélection» mais qui «étaient écartés et empêchés» de porter à nouveau le maillot national. Pour Fouzi Lekjaa, le désormais ex-entraîneur des Lions de l’Atlas «manquait d’attention à promouvoir le lien entre les joueurs et leur équipe technique et à les motiver à donner le meilleur d’eux-mêmes, qui est le rôle principal du préparateur».




«Cela a généré un sentiment d’apathie. Dans un contexte fraternel, il a fallu expliquer à Vahid Halilhodžić que les Marocains commençaient à se lasser de sa philosophie», a-t-il ajouté. Fouzi Lekjaa a reconnu que Vahid Halilhodžić a rejoint l’équipe nationale alors qu’elle traversait une «transition générationnelle». Plusieurs de ses joueurs avaient terminé leur carrière alors que le Royaume du Maroc devait restaurer et former à nouveau une équipe jeune et compétitive. Le président de la Fédération royale marocaine de football a promis de trouver un remplaçant du Franco-bosniaque avant la fin du mois d’août. «En plus de préparer l’équipe à la Coupe du Monde, nos objectifs sont clairs.




Le classement pour la Coupe du Monde et la Confédération africaine de football (CAF) sont indiscutables et, comme nous sommes la deuxième équipe d’Afrique (derrière le Sénégal, selon le classement FIFA, ndlr), nous devons impressionner la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Nous avons un an pour nous préparer à cet événement qui aura lieu en janvier 2024 en Côte d’Ivoire», a-t-il conclu. La Fédération royale marocaine de football avait annoncé dans un communiqué la résiliation à l’amiable du contrat avec Vahid Halilhodžić, qui a été signé en août 2019, suite à des «divergences» dans la manière de préparer la sélection marocaine pour le Mondial 2022 qui est prévu au Qatar.