La France humilie des anciens ministres marocains

LA FRANCE HUMILIE DES ANCIENS MINISTRES MAROCAINS

Les restrictions d’octroi de visas français concernent aussi les anciens ministres, fonctionnaires et hommes d’affaires marocains et autres.




La France a étendu les restrictions de visa pour inclure les anciens ministres, fonctionnaires et hommes d’affaires marocains, rapporte le journal en ligne Rai Al-Youm.

Le sujet a fait l’objet de discussions au Parlement marocain à la suite du refus des consulats français d’accorder les visas aux anciens ministres, responsables gouvernementaux, universitaires, hommes d’affaires, médecins et ingénieurs. Face à cette situation, le Parlement a appelé le gouvernement marocain à défendre la « dignité marocaine ».

Aussi, a-t-il demandé aux personnes dont les demandes de visa avaient été refusées de porter plainte pour obtenir le remboursement de leurs frais.




La France avait décidé fin septembre 2021 de réduire à 50% l’octroi des visas pour les Marocains, de réduire à 50% l’octroi des visas pour les Algériens et de réduire à 50% l’octroi des visas pour les 30% pour les Tunisiens.

La France avait décidé ceci au motif que ces trois pays refusent de délivrer des laissez-passer consulaires nécessaires au retour de leurs ressortissants expulsés de France.

Une décision qui a été également justifiée par la pandémie de Covid-19. Depuis, de nombreux Marocains se sont vus refuser des visas français.