Accords d’Abraham: le Sommet anniversaire annulé

ACCORDS D’ABRAHAM : LE SOMMET ANNIVERSAIRE ANNULÉ

C’est un projet qu’Israël voulait concrétiser et n’a ménagé aucun moyen pour ce faire. Mais selon le quotidien national israélien Haaretz, il a été annulé, faute d’une “forte adhésion arabe”.




Le sommet devait réunir Israël et les pays signataires des accords d’Abraham, pour commémorer le 2ème anniversaire de ces accords, mais finalement le gouvernement Yaïr Lapid (Premier ministre d’Israël ) s’est résolu à l’annuler.

Ceci malgré le fait que le Sommet est un projet qu’Israël voulait concrétiser et qu’il n’a ménagé aucun moyen pour ce faire.

« C’est avec une grande tristesse que nous sommes contraints de reporter la conférence marquant le deuxième anniversaire des Accords d’Abraham en raison des impératifs électoraux, et afin de ne pas entraîner nos partenaires dans la campagne » électorale, a déclaré le ministre de la Coopération régionale, Esawi Frej, dont le département organise le projet de rencontre.




Le ministre de la Coopération régionale, Esawi Frej, qui a visité le Royaume du Maroc fin juillet, a précisé que son département s’emploie maintenant à préparer un sommet alternatif qui aurait lieu après les élections.

Pour rappel, des élections législatives anticipées sont prévues en Israël le 1er novembre.

Ces élections législatives anticipées interviennent après la démission le 30 juin de l’ancien Premier ministre Naftali Bennet.

Naftali Bennet a été remplacé par Yaïr Lapid, alors ministre des Affaires étrangères (Yaïr Lapid est le Premier ministre d’Israël depuis le 1ᵉʳ juillet 2022.).

À noter que le Maroc, selon Haaretz, avait donné son accord pour prendre part au sommet, alors que le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, est attendu en septembre prochain en Israël, pour l’inauguration du siège de l’ambassade du Maroc à Tel-Aviv.