Tanger: 10 personnes arrêtées pour vente et consommation d’alcool

TANGER : 10 PERSONNES ARRÊTÉES POUR VENTE ET CONSOMMATION D’ALCOOL

La police a arrêté samedi 10 personnes dans deux cafétérias qui sont dédiées aux narguilés, mais qui vendaient illégalement de l’alcool.




La police marocaine, alertée par des voisins de la cafétéria « Chilout » et de la cafétéria « QC », a effectué une descente dans les deux établissements et y a retrouvé des bouteilles d’eau minérale remplies de whisky.

En tout, 10 personnes dont les responsables des deux cafés, ainsi que plusieurs clients, ont été arrêtées, rapporte le média local Tanja24.

Les mis en cause, accusés de trafic illégal d’alcool, ont été présentés au juge du tribunal de première instance de Tanger qui a ordonné l’ouverture d’une enquête.

La police poursuivra son opération dans les cafés de narguilés qui se livrent au trafic d’alcool afin de mettre fin à la vente illégale de cette substance.




La vente et la consommation de l’alcool sont interdites mais tolérées au Royaume du Maroc.

Le produit est disponible dans les principaux supermarchés du Royaume du Maroc, mais il est cher, parfois hors de prix.

Les touristes le consomment sans aucun problème dans certains bars et restaurants qui sont situés dans les principales villes du pays.

L’annonce de l’organisation en octobre de la première fête de la bière, « Oktoberfest », à Casablanca, a suscité une avalanche de critiques sur les réseaux sociaux, obligeant la chambre de commerce allemande à Rabat à supprimer tous les posts relatifs à cet « événement » de ses réseaux sociaux et de son site Web.