Europe: diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

EUROPE : DIMINUTION DES FLUX MIGRATOIRES IRRÉGULIERS EN PROVENANCE DU MAROC

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.




En tout, plus de 155 090 entrées irrégulières ont été enregistrées dans l’Union européenne (UE) entre janvier et juillet sur la route des Balkans, soit une augmentation de 86% par rapport à la même période de l’année dernière, indique l’Agence européenne des frontières Frontex dans un communiqué.

Plus de 14 866 d’entrées irrégulières ont été enregistrées via la même route en juillet 2022, soit « près de trois fois plus » qu’en juillet de l’année dernière.

Les migrants qui empruntent la route des Balkans sont principalement originaires de Syrie (qui fuient la guerre), d’Afghanistan (qui tentent d’échapper aux Talibans) et de Turquie.




Au total, plus de 42 500 migrants ont emprunté la route de Méditerranée centrale entre janvier et juillet, soit une hausse de 44% par rapport aux premiers sept mois de l’année dernière.

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc ont diminué au cours des derniers mois.

En témoigne la diminution de 25% du nombre d’immigrants irréguliers qui traversent la Méditerranée occidentale.

Cette diminution s’explique notamment par la réconciliation entre Rabat et Madrid et le renforcement de leur partenariat.

À préciser que l’Agence européenne des frontières Frontex n’a pas tenu compte des réfugiés ukrainiens entrant dans l’Union européenne par des passages frontaliers.