Les États-Unis, premiers importateurs de l’artisanat marocain

LES ÉTATS-UNIS, PREMIERS IMPORTATEURS DE L’ARTISANAT MAROCAIN

Après des périodes difficiles dues au Covid-19, la relance du secteur de l’artisanat se confirme. Durant les sept premiers mois de l’année en cours, les exportations des produits artisanaux marocains ont connu une augmentation de 21%.




Cette croissance correspond à un chiffre d’affaires de 595,70 millions de dirhams contre 494,20 millions de dirhams, par rapport l’année précédente, indique le ministère de l’artisanat, précisant que la quasi-totalité des produits ont affiché de bonnes performances.

Dans le détail, la demande en produits de poterie et pierre a notamment connu une très forte hausse, enregistrant un chiffre d’affaires de 180,38 millions de dirhams à fin juillet, soit une part de marché de 30%, avec un classement au premier rang en termes d’évolution.

Viennent ensuite les ventes de tapis qui ont augmenté de 131% par rapport à un an auparavant, s’établissant à 121,35 millions de dirhams.




De nettes progressions ont été également enregistrées pour les produits de vannerie et les vêtements traditionnels, qui ont vu leurs exportations augmenter respectivement de 42% et 100%, relève le ministère de l’artisanat.

Par pays de destinations, les États-Unis sont au premier rang avec plus de 217,31 millions de dirhams, en hausse de 62%, et une part de 36% dans les exportations des créations artisanales marocaines, durant la période.

Ils sont suivis de la France, avec près de 89,60 millions de dirhams de produits d’artisanat marocains importés, en croissance de 5%, réalisant une quote-part de 15% durant la même période.

Par ailleurs, plus de la moitié des exportations d’artisanats marocains proviennent de Casablanca, révèle la même source.