Une militante marocaine en prison pour insulte à l’Islam

UNE MILITANTE MAROCAINE EN PRISON POUR INSULTE À L’ISLAM

La militante marocaine des droits de l’Homme, Fatima Karim, a été condamnée à deux ans de prison pour insulte à l’islam.




Arrêtée après avoir écrit une série de messages sur sa page Facebook, dans laquelle elle aborde certaines questions relatives à l’islam ainsi que la question de l’existence de Dieu, la blogueuse a été reconnue coupable par le tribunal de première instance d’Oued Zem pour insulte à l’islam.

Elle était poursuivie pour « insulte publique à la religion islamique en publiant des messages par voie électronique », rapporte l’agence de presse étatique marocaine MAP (Maghreb Arabe Presse).

S’exprimant lors de l’enquête judiciaire, la mise en cause a soutenu que ces écrits relèvent de la liberté d’expression qui est garantie par la constitution, soulignant qu’elle croit en la pensée laïque et en « une autre croyance religieuse ».

Présentée devant le juge, elle a écopé de deux ans de prison ferme.




Ce verdict a été qualifié de très sévère, par son frère, qui explique sur sa page Facebook que sa sœur « s’accroche à son roi et à son pays jusqu’à la folie, respecte la constitution du Royaume du Maroc et fait confiance aux institutions et agences de l’État, et s’est déjà présentée aux élections régionales de 2015 », ajoutant qu’elle « a choisi une autre croyance religieuse après avoir été la plus ardente défenseure de la religion islamique » pendant 34 ans (carrément!).

Et de souligner que Fatima « n’a pas un grand niveau scientifique qui la qualifie pour lire une série de livres et de romans pour discuter de sujets liés à la religion islamique et au reste des autres religions, ce qui l’a obligée à se coordonner derrière des groupes sur des sites de réseaux sociaux et être affecté par leur discours et leur pensée. »