Ksar El-Kébir: le commandant de brigade de la gendarmerie royale lié à un baron de la drogue arrêté

KSAR EL-KÉBIR: LE COMMANDANT DE BRIGADE DE LA GENDARMERIE ROYALE LIÉ À UN BARON DE LA DROGUE ARRÊTÉ

Le commandant de brigade de la gendarmerie royale de Ksar El-Kébir a été arrêté pour avoir soustrait des objets saisis après l’arrestation d’un baron de la drogue. Il a été déféré devant le procureur général du roi près la cour d’appel de Tanger.




Ce gradé de la gendarmerie royale est accusé «d’avoir mis la main sur des téléphones portables saisis après l’arrestation d’un baron de la drogue et d’en mentionner d’autres dans les procès-verbaux dressés en la circonstance», rapporte le quotidien Assabah.

Le journal arabophone précise que le baron de la drogue en question « a été arrêté par la police judiciaire de Larache avant d’être transféré à la brigade de gendarmerie de Ksar El-Kébir qui avait émis un mandat d’arrêt national contre lui pour trafic de drogue ».

Le procès-verbal de son transfert à Ksar El-Kébir a dressé la liste des objets saisis en sa possession, dont trois téléphones portables d’une certaine marque.




Il se fait qu’au cours de l’enquête, « le commandant régional a reçu une information faisant savoir que les téléphones portables saisis par la police judiciaire de Larache étaient remplacés par d’autres à Ksar El-Kébir ».

C’est ainsi que les enquêteurs ont constaté que les trois portables mentionnés dans le procès-verbal des gendarmes de Ksar El-Kébir ne correspondaient pas à ceux saisis par la police judiciaire de Larache.

Après ce constat, le commandant de brigade de la gendarmerie royale a été arrêté et placé en garde à vue, puis présenté au juge d’instruction près la cour d’appel de Tanger.

Les téléphones portables saisis seront analysés pour déterminer les mobiles de l’acte du commandant.

L’enquête suit son cours.