Maroc: les raisons de la flambée du prix des volailles

MAROC: LES RAISONS DE LA FLAMBÉE DU PRIX DES VOLAILLES

La flambée des prix des volailles au Royaume du Maroc serait due à la chaleur, la saison estivale et la multiplication des intermédiaires. C’est du moins l’explication qu’avance la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (Fisa).




Le prix des volailles a connu ces derniers jours une hausse vertigineuse partout au Maroc.

Il a atteint un prix inabordable, même pour les bourses moyennes.

Il est vendu depuis quelques mois à plus de 30 dirhams le kilogramme et peut atteindre jusqu’à 32 dirhams/kilo dans certaines régions, a indiqué la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole, ajoutant qu’au niveau des usines, le prix du kilogramme de poulet varie en 23 dirhams et 25 dirhams.

« La flambée des prix de vente ne signifie pas une augmentation de la marge des producteurs », a expliqué la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole, soulignant que « le prix du poulet, sortie de ferme est de 17 dirhams/kilo, alors que le coût de revient a augmenté de 16 dirhams/kilo voire 16,5 dirhams/kilo.




Le coût de revient a augmenté à cause de l’explosion des prix des aliments de volailles.

Cette hausse des prix des volailles est aussi imputable à la multiplication des intermédiaires, a ajouté l’organisation, soulignant que « pour arriver au consommateur final, la volaille passe par le marché de gros, arrivent chez les fournisseurs et enfin en magasin. »

Parallèlement, cette flambée des prix est également liée à la chaleur qui a impacté le taux de croissance, souligne la même source.

La Fédération interprofessionnelle du secteur avicole précise que celui-ci a baissé à 1,7 kilo par poulet, contre 2 kilos et plus en temps normal.