Les professionnels du transport touristique réclament l’aide du gouvernement

LES TRANSPORTEURS TOURISTIQUES RÉCLAMENT L’AIDE DU GOUVERNEMENT

Face aux difficultés financières, les professionnels du transport touristique ont réclamé la création d’un fonds pour la prise en charge de la dette du secteur. La proposition sera étudiée par le gouvernement.




Après une longue période difficile due à la pandémie du Covid-19, ajoutée à la récente hausse des prix du carburant, les transporteurs touristiques se disent criblés de dettes.

Pour y faire face, ils ont préconisé la création d’un fonds public pour financer la dette du secteur.

L’initiative a été évoquée lors d’une rencontre entre les responsables du ministère du Transport et la Fédération nationale du transport touristique.

L’objectif est de libérer les entreprises de ce secteur de l’emprise des sociétés de financement, sachant que le gouvernement prendra en charge les crédits des sociétés touristiques et procédera au rééchelonnement ultérieur des dettes sans intérêt et par tranches raisonnables.

Mohammed Bamansour, le président de la Fédération du transport touristique, a fait une déclaration.




Mohammed Bamansour a indiqué que « le secrétaire général du ministère s’est montré très ouvert aux propositions formulées par notre Fédération et a affiché sa disposition à examiner de manière approfondie nos revendications, particulièrement celle liée à la création d’un fonds public pour le rachat du crédit relatif au secteur du transport touristique. »

Ainsi, il a été décidé d’examiner cette proposition et de préparer une vision plus précise du nombre de bénéficiaires et du budget nécessaire afin d’intégrer cette mesure dans le projet de loi de Finances de 2023.

Le département s’est engagé également à revoir le cadre juridique qui régit le secteur, à travers l’élaboration d’un nouveau cahier des charges qui permettra de mettre plus d’ordre, ainsi que de lutter contre certaines violations relevées.