Espagne: un marocain accuse un hôpital de la mort de sa femme

ESPAGNE : UN MAROCAIN ACCUSE UN HÔPITAL DE LA MORT DE SA FEMME

Un marocain accuse le service de santé de Galice de la mort de son épouse. Il lui reproche de n’avoir pas envoyé une ambulance à son domicile pour transporter la femme encore en vie à l’hôpital.




Les faits se sont produits le 7 août, date à laquelle le marocain résidant à O Grove a alerté les urgences pour signaler l’état de santé défaillant de sa femme et demander une ambulance pour son transfert au centre de santé de Baltar, à Sanxenxo (Galice).

Mais après la description faite par le mari, les agents de santé n’ont pas estimé le cas de la femme suffisamment grave pour envoyer une ambulance et ont plutôt demandé à ce dernier de la conduire à l’hôpital indiqué.

Le marocain s’exécuta. Malheureusement à son arrivée à l’hôpital, sa femme était déjà morte. Raison pour laquelle il a déposé une plainte contre le service de santé galicien.




Il lui reproche d’avoir provoqué la mort de sa femme.

Une accusation rejetée par le centre médical qui assure que les professionnels de santé ont estimé qu’il n’était pas nécessaire de mobiliser une ambulance pour ce cas et qu’il ne s’agit « en aucun cas d’un problème de manque de moyens ».

Les responsables du centre ajoutent que le marocain est arrivé à l’hôpital avec sa femme déjà décédée et « dans un état de décomposition avancé », deux heures après avoir joint les urgences par téléphone.

Les deux parties confronteront leurs versions devant le tribunal compétent qui déterminera les causes du décès et qui du marocain ou du centre médical en est le responsable.