Sahara: l’Espagne réaffirme son soutien à une solution négociée dans le cadre de l’ONU

SAHARA : L’ESPAGNE RÉAFFIRME SON SOUTIEN À UNE SOLUTION NÉGOCIÉE DANS LE CADRE DE L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES

La porte-parole du gouvernement, Isabel Rodriguez, a re-précisé que l’Espagne n’a pas « changé » sa position sur le Sahara et qu’elle continue d’appeler à une solution négociée au conflit dans le cadre de l’Organisation des Nations unies, malgré le soutien du Président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez au plan marocain d’autonomie.




Le gouvernement espagnol « veut une solution rapide dans le cadre des résolutions des Nations Unies » au conflit au Sahara qui dure depuis près de 50 ans, a déclaré ministre de la Politique territoriale et porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Rodriguez, dans un entretien à la Radiotelevisión Española, soulignant que l’Espagne n’a pas « changé » sa position sur le Sahara.

Le président Pedro Sánchez a adressé mi-mars une lettre à Mohammed VI dans laquelle il a exprimé le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara, considéré comme « la base la plus sérieuse, réaliste et crédible » au conflit.

Une décision qui a été critiquée par l’opposition et par les partenaires de la coalition gouvernementale en Espagne.




Cette décision a été critiquée mais aussi par le groupe teroriste séparatiste armé qui se fait appeler « Polisario » et par l’Algérie.

En revanche, ce revirement de la position traditionnelle du Royaume d’Espagne a été salué par le Royaume du Maroc.

Dans son discours du 20 août à l’occasion du 69ème anniversaire de la fête de la Révolution du Roi et du Peuple, le Roi Mohammed VI a encore remercié l’Espagne pour sa « position claire et responsable » sur le Sahara.

« Cette position positive a ouvert la voie à une nouvelle étape » dans les relations entre l’Espagne et le Maroc, après la visite du Président du gouvernement d’Espagne Pedro Sánchez à Rabat le 7 avril dernier.