France: l’avocate de l’imam marocain Hassan Iquioussen, menacée et injuriée

FRANCE: LUCIE SIMON, L’AVOCATE DE HASSAN IQUIOUSSEN, CIBLÉE PAR DES MENACES ET DES INJURES

L’avocate Lucie Simon qui défend les droits de l’imam marocain Hassan Iquioussen, menacé d’expulsion par le ministre de l’Intérieur, vient de déposer une plainte suite à de nombreux messages de menaces et d’injures. Une enquête est en cours.




L’enquête ouverte notamment pour menaces de mort envers un avocat, a été confiée à la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP). La plainte a été déposée depuis plusieurs jours par Me Lucie Simon contre X pour mise en danger, menaces et cyber-harcèlement. « Depuis l’annonce sur Twitter par Gérald Darmanin, de la volonté du ministère de l’Intérieur d’expulser Hassan Iquioussen, notre consœur est personnellement la cible d’un odieux déferlement de haine et d’injures, en raison de sa seule qualité d’avocate », avaient dénoncé mardi ses avocats, Nino Arnaud et Romain Ruiz.




Le ministre de l’Intérieur Gérald Moussa Darmanin a entamé la procédure d’expulsion du prédicateur que l’on dit proche des Frères musulmans, pour des appels à la haine et à la violence contre la communauté juive. Mais le tribunal administratif de Paris a suspendu le 5 août cette demande, estimant que cette expulsion porterait une « atteinte disproportionnée » à la « vie privée et familiale » de l’imam, âgé de 57 ans et né en France, mais de nationalité marocaine. Le ministère de l’Intérieur a fait appel de cette décision que le Conseil d’État examine ce vendredi 26 août.