Le groupe Castel veut vendre la marque d’eau Aïn Ifrane

LE GROUPE CASTEL SOUHAITE VENDRE LA MARQUE D’EAU AÏN IFRANE

Le groupe français Castel est activement à la recherche d’un repreneur pour la marque d’eau Aïn Ifrane, sans succès pour l’instant. Les discussions avec des opérateurs locaux et internationaux via une banque d’affaires n’ont visiblement pas encore abouti.




Le groupe français Castel, qui est spécialisé dans la fabrication et la commercialisation de bières et boissons gazeuses en Afrique, a annoncé la cession de ses marques d’eau africaines, dont la Marocaine Aïn Ifrane.

Selon la direction, l’eau n’est plus stratégique pour le groupe en raison de la concurrence exponentielle de ce marché.

Concernant l’opération, le groupe avait indiqué en juin dernier, « qu’il a effectivement reçu des manifestations d’intérêts pour la cession de ladite filiale », tout en précisant qu’« à ce stade, il n’y a pas de discussion ou d’éléments probants justifiant la publication d’une information importante conformément à la réglementation boursière. »




Toutefois, à cette date, les prix qui sont proposés pour le rachat ne correspondent pas aux prétentions du groupe français Castel, rapporte le quotidien marocain francophone Le Matin, rappelant que l’idée de céder Aïn Ifrane date déjà d’il y a 5 ans (2017).

« À l’époque, le groupe Sotherma avait exprimé sa volonté de mettre la main sur la marque Aïn Ifrane. Mais la transaction n’avait jamais abouti », indiquent des sources qui sont citées par le journal.

Pour rappel, la marque détient près de 10% de parts de marché et dispose d’un outil industriel qui est viable en plus d’une clientèle qui est relativement bien établie.