Texas: la mère de Adil Dghoughi porte plainte contre le tueur de son fils

TEXAS: LA MÈRE DE ADIL DGHOUGHI PORTE PLAINTE CONTRE LE TUEUR DE SON FILS

La mère d’Adil Dghoughi, le Marocain de 31 ans, tué par balles au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre 2021, a porté plainte contre Terry Turner, 66 ans, le tueur de son fils.




Fatiha Haouass a déposé une plainte pour homicide contre l’assassin de son fils Adil Dghoughi, Terry Duane Turner, 66 ans, devant un tribunal fédéral cette semaine, rapporte à l’Austin American-Statesman.

Elle demande réparation pour tous les dommages, y compris la perte de son fils, et son angoisse mentale passée et future d’avoir perdu son fils. Terry avait été inculpé le 9 février 2022 de meurtre au premier degré d’Adil Dghoughi.

Selon la police, il avait tiré sur le trentenaire alors qu’il reculait hors de l’allée vers 3h40 le 11 octobre près de la résidence de Turner à Martindale, une petite ville de moins de 1 000 habitants située à environ 40 kilomètres au Sud-Ouest d’Austin.

« Je viens de tuer un homme, avait déclaré Terry à un répartiteur du 911 après la fusillade. Il a commencé à courir et j’ai couru après lui.




Il a pointé une arme sur moi et j’ai tiré ». Terry a plaidé la légitime défense. Mais les déclarations des enquêteurs l’ont contredit. Ceux-ci ont déclaré qu’ils n’avaient trouvé aucune arme à feu à l’intérieur du véhicule d’Adil.

« Dghoughi est arrivé aux États-Unis en 2012 en provenance du Maroc à la recherche d’une meilleure éducation », a déclaré sa mère, Fatiha Haouass, à l’Austin American-Statesman.

Il a fréquenté l’Université Johnson & Wales à Rhode Island et a obtenu une maîtrise en administration des affaires et en finance, a-t-elle ajouté.

Le trentenaire avait déménagé à Austin et était en quête d’un emploi en tant qu’analyste financier. Selon sa famille, il avait plusieurs entretiens d’embauche avant sa mort. « Il cherchait juste une vie meilleure », résume la mère du défunt.