Des villes marocaines préviennent de risques de coupure d’eau

DES VILLES MAROCAINES PRÉVIENNENT DE RISQUES DE COUPURE D’EAU

Malgré les mesures drastiques, certaines régions marocaines font face à une pénurie sévère d’eau. C’est le cas, par exemple, des provinces d’El Jadida et de Sidi Bennour. Ainsi, la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau, d’électricité et de gestion d’assainissement liquide (RADEEJ) prévient du risque de coupure d’eau.




Dans un communiqué, la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau, d’électricité et de gestion d’assainissement liquide (RADEEJ) explique qu’il s’agit d’une situation qui est certes difficile mais qui est malheureusement nécessaire. Ainsi, de minuit à 6h00 du matin, des coupures peuvent intervenir dans la fourniture de l’eau potable. Ces mesures contraignantes sont faites en vue de faire face à la sécheresse qui a fortement impacté le niveau de la nappe phréatique et le taux de remplissage des barrages.




La Régie autonome intercommunale de distribution d’eau, d’électricité et de gestion d’assainissement liquide (RADEEJ) a également pris cette disposition, conformément à la circulaire du ministre de l’Intérieur, en date du 19 juillet 2022, relative à la gestion des ressources hydriques, et dans laquelle, Abdelouafi Laftit a appelé à prendre les mesures qui s’imposent pour assurer une gestion rationnelle des ressources en eau. Des interdictions formelles ont été faites contre le gaspillage d’eau sous peine de lourdes amendes.