Sahara marocain: le Maroc annule une visite du chef de la diplomatie de l’UE à Rabat

SAHARA MAROCAIN: LE ROYAUME DU MAROC ANNULE UNE VISITE DE JOSEP BORRELL À RABAT

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion bilatérale, prévue en septembre prochain à Rabat, avec le Haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère, Josep Borrell, indique l’agence de presse hispanophone EFE.




«Des sources diplomatiques», sans donner plus de détails, ont confié à l’agence de presse espagnole qu’une visite du Haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère, Josep Borrell, au Royaume du Maroc dans le contexte actuel serait «inopportune».

Lors de la conférence de presse qui a été animée avec la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, avait déploré les premières déclarations de Josep Borrell sur la solution de la question du Sahara occidental, affirmant qu’elles «ne reflètent pas la position de l’Espagne et de l’Union européenne».




Le chef de la diplomatie de l’Union européenne s’était prononcé en faveur de l’«organisation d’une consultation pour que ce soit le peuple sahraoui qui décide de son avenir».

Il a ajouté, avec une certaine assurance, que «le gouvernement espagnol défend aussi la même position».

Le lendemain, le Haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère, Josep Borrell a été contraint de revoir sa position, soulignant que l’Union européenne «défend une solution consensuelle entre les parties, d’un commun accord, obtenue dans le cadre des résolutions des Nations unies».

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a également répondu aux propos de Josep Borell, avec beaucoup de diplomatie.