Yassine Belattar sur scène pour la première fois au Maroc

YASSINE BELATTAR SUR SCÈNE POUR LA PREMIÈRE FOIS AU MAROC

L’humoriste franco-marocain Yassine Belattar donne rendez-vous au public marocain les 27 et 29 septembre prochain à Casablanca et à Rabat. C’est la première fois que l’artiste part à la rencontre de ses fans du Royaume du Maroc.




Humoriste, animateur, chroniqueur, Yassine Belattar n’est plus à présenter.

Très connu pour ses positions tranchées sur certaines questions, il a été ces dernières années au cœur de bon nombre de polémiques.

Plusieurs fois menacé de mort, il s’est retrouvé également devant la justice pour des plaintes liées à certaines de ses déclarations médiatiques.

Autant de difficultés qui lui ont fait prendre la décision d’arrêter sa carrière d’humoriste cette année.

Mais il ne compte pas le faire sans une escale au Maroc.

« Je suis en train de m’investir plus en profondeur au Maroc dans certaines affaires, plus particulièrement à Marrakech. Je ne suis pas quelqu’un qui s’engage à moitié, d’ailleurs les projets que je mène là-bas nécessitent que je sois constamment présent dans les mois à venir », a déclaré l’humoriste.

Yassine Belattar quittera la scène humoristique à la fin de l’année.




Mais il restera disponible pour la jeune génération.

Son dernier spectacle intitulé « En marge » fera le tour de la France, de bien d’autres pays européens, et bien sûr le Maroc.

« J’ai toujours accepté l’idée d’être un artiste marginal. De par mes convictions et mes engagements, j’ai fait ce choix d’avoir une carrière particulière. Croyez-moi, ce n’est pas la pire des places pour pouvoir dire ce que l’on pense vraiment. Au contraire, je m’en porte très bien et c’est même une fierté pour moi ».

Il abordera également l’éternelle question du vivre ensemble en France qui, selon ses dires, « s’est fortement dégradée ».

Yassine Belattar promet un dernier tour de scène qui s’adaptera à l’actualité en France.

Il n’oublie pas ses origines marocaines qui feront partie de ce one man show très attendu le 27 septembre au Studio des arts vivants à Casablanca et le 29 septembre à la salle Bahnini à Rabat.