Benslimane : grosse arnaque immobilière, des responsables en prison

GROSSE ARNAQUE IMMOBILIÈRE À BENSLIMANE, DES RESPONSABLES EN PRISON

Le président et le trésorier de l’Amicale d’habitat « Al Hamd » à Benslimane ont été arrêtés pour escroquerie et abus de confiance. Les autres membres du bureau sont poursuivis en état de liberté provisoire pour les mêmes chefs d’accusation.




Les deux responsables de l’Amicale d’habitat « Al Hamd » poursuivis en état d’arrestation, ont été placés en détention préventive à la prison de Benslimane, sur ordre du juge d’instruction du tribunal de première instance de la ville, rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia.

Les autres membres du bureau, également accusés d’escroquerie et d’abus de confiance comme les deux autres, sont poursuivis en état de liberté provisoire.

Après plusieurs plaintes restées sans suite depuis 2018 à Ain Sebaa, Mohammedia et Benslimane, les victimes ont fini par saisir la présidence du ministère public à Rabat.




Ce qui a permis l’ouverture d’une enquête par le Parquet de Benslimane.

Le montant des dépenses non justifiées par les deux principaux accusés s’élève à 2 millions de dirhams, ont révélé des sources proches de l’enquête.

Au début de l’enquête, le président de l’Amicale avait déclaré avoir versé une commission de 1,40 million de dirhams à l’intermédiaire au moment de l’acquisition du terrain sur lequel a été réalisé le projet.

Contredit par le secrétaire général de l’Amicale, il est revenu sur ses propos pour affirmer que le trésorier avait omis de supprimer cette dépense du livre des dépenses après la décision du bureau de ne plus recourir à cet intermédiaire.