Le Maroc refuse d’accueillir Hassan Iquioussen

LE ROYAUME DU MAROC REFUSE D’ACCUEILLIR HASSAN IQUIOUSSEN

Le Royaume du Maroc n’a pas encore donné son accord permettant à l’imam Hassan Iquioussen d’être accueilli sur son territoire. Le laissez-passer consulaire délivré dans ce sens a été suspendu mardi soir.




Selon des sources diplomatiques marocaines, le prédicateur ne serait pas encore le bienvenu au Maroc. 

S’il est arrêté, Hassan Iquioussen ne peut plus être expulsé pour le moment, car le document officiel d’accueil que détient le ministre de l’Intérieur Gérald Moussa Darmanin n’a plus de valeur. 

Le laissez-passer consulaire a été suspendu par le Maroc, rapporte Europe1. 

Selon les sources citées par le média, ce laissez-passer consulaire, sésame indispensable pour expulser un étranger en situation irrégulière, avait pourtant été délivré par le Royaume du Maroc, le 1ᵉʳ août dernier. 

D’une validité de 60 jours, il devait permettre à la France de remettre l’imam marocain dans les mains des forces de l’ordre marocaines. 

En réaction, une source au ministère l’Intérieur français a déclaré : « il serait incompréhensible que ce document qui n’a d’autre fonction que d’officialiser la reconnaissance par le Maroc de la nationalité de Hassan Iquioussen soit suspendu.




Comment peut-on reconnaître la nationalité d’un de ses ressortissants un jour et ne plus la reconnaître le lendemain ? » 

Serait-ce lié aux visas français systématiquement refusés (50% des demandes de visas sont refusés et c’est payant, et plutôt cher, et quand la demande est refusé, la France garde l’argent… Du pur vol!) STOP ! 

L’Association marocaine des droits humains a exprimé «sa ferme condamnation de l’insouciance avec laquelle les consulats de l’État français au Maroc confrontent les intérêts des citoyennes et citoyens marocains».

«Votre pays, la France, a pris la décision de réduire de moitié le nombre de visas et nous ne trouvons d’explication à cette décision soudaine que les calculs de votre pays colonial et l’extorsion que vous exercez sur les pays que vos armées ont précédemment colonisés, afin de faire pression sur eux pour qu’ils imposent plus de soumission à vos intérêts militaires, économiques et géostratégiques», estime le communiqué.



Demandes de visas: des pays volent l’argent de marocains