Maroc: les exportations des phosphates augmentent de plus de 81% à fin juillet

MAROC: LES EXPORTATIONS DES PHOSPHATES AUGMENTENT DE PLUS DE 81% À FIN JUILLET

Les ventes des phosphates et dérivés ont augmenté de 81,1% pour atteindre plus de 68,77 milliards de dirhams au titre des sept premiers mois de l’année 2022, selon l’Office des changes*.




Cette évolution fait suite, principalement, à l’augmentation des ventes des engrais naturels et chimiques (+22,79 milliards de dirhams) due à l’effet prix qui a plus que doublé (8.823 dirhams/tonne à fin juillet 2022 contre seulement 3.897 dirhams/tonne à fin juillet 2021), explique l’Office des changes qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de juillet, notant qu’en revanche, les quantités exportées baissent de 14,3%.

À fin juillet 2022, les exportations de marchandises s’établissent à 246,08 milliards de dirhams contre 174,95 milliards de dirhams un an auparavant, soit une hausse de 40,7% ou +71,12 milliards de dirhams, indique l’Office des changes.




L’Office des changes ajoute que cet accroissement concerne la totalité des secteurs, à leur tête, les phosphates et dérivés, le secteur de l’automobile, celui de l’agriculture et agroalimentaire et celui du textile et cuir.

Ainsi, les exportations du secteur agricole et agroalimentaire s’établissent à 50,01 milliards de dirhams à fin juillet 2022 contre 40,56 milliards de dirhams au titre de la même période de l’année précédente, soit une augmentation de 23,3% ou +9,44 milliards de dirhams.

Cette évolution s’explique par la hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire (+27,8% ou +5,52 milliards de dirhams) et de l’agriculture, sylviculture et chasse (+18,5% ou +3,67 milliards de dirhams).




Les ventes du secteur automobile affichent un accroissement de 31,6% s’élevant à 59,65 milliards de dirhams au titre des sept premiers mois de l’année 2022 contre 45,33 milliards de dirhams une année auparavant.

De leur côté, les exportations du textile et cuir s’accroissent de 28,8% ou +5,73 milliards de dirhams au titre des sept premiers mois de l’année 2022.

Cette évolution est attribuable à la hausse des ventes des principaux segments de ce secteur en l’occurrence, des vêtements confectionnés (+31,2% ou +3,84 milliards de dirhams), des articles de bonneterie (+23,6% ou +959 millions de dirhams) et des chaussures (+28,1% ou +422 millions de dirhams).

*L’Office des Changes est chargé de deux missions essentielles: édicter les mesures relatives à la réglementation des changes et établir les statistiques des échanges extérieurs et de la balance des paiements.