Italie: un travailleur marocain perd la vie, coincé dans une machine

ITALIE : UN TRAVAILLEUR MAROCAIN DÉCÈDE, COINCÉ DANS UNE MACHINE

Un ouvrier de 59 ans, de nationalité marocaine, est décédé mercredi en Italie, après s’être coincé dans les machines de l’entreprise où il travaillait.




Selon la presse italienne, l’ouvrier marocain Abderrazzak Bouchkara résidait en Italie depuis des décennies et travaillait pour Tecnofilo di Malgesso, dans la région de Varèse, une entreprise spécialisée dans la production de grilles en fer. Le Marocain s’occupait de la maintenance de la machine lorsque celle-ci se serait déclenchée, poursuit la même source, notant que les secouristes se sont rendus sur place mais n’ont pas pu faire grand-chose, l’ouvrier marocain ayant rendu l’âme peu de temps après le drame. Abderrazzak Bouchkara a laissé derrière lui sa femme et ses quatre enfants. Une enquête a aussitôt été ouverte par les autorités italiennes.




L’enquête devra déterminer si la cause de l’accident est un dysfonctionnement de la machinerie ou s’il s’agit d’une erreur humaine. Ce drame intervient deux semaines après un autre similaire, qui a coûté la vie à un Marocain de 28 ans, mort «écrasé par une plaque qui s’est détachée d’un pont roulant», dans une entreprise à Borgo San Giacomo, à Brescia, province italienne de la région Lombardie, le mois dernier. L’année dernière, une autre Marocaine, Laïla El Harim, 41 ans, a perdu la vie après s’être «coincée dans une machine de découpe», dans une usine de Camposanto, commune italienne de la province de Modène, dans la région Émilie-Romagne.