La police marocaine recrute

LA POLICE MAROCAINE RECRUTE

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.




Ces derniers mois, divers recrutements ont été lancés au sein de la fonction publique et se poursuivront encore, puisque la police a décidé de lancer ce mois-ci septembre, un recrutement massif d’agents de police de différents grades.

Le concours aura lieu le 25 septembre 2022 pour l’enrôlement de 3838 gardiens de la paix (échelle 5), 1450 inspecteurs de police (échelle 6), 80 officiers de paix (échelle 8), 420 officiers de police (échelle 8) et 68 commissaires de police (échelle 10).

Le ministère de la Justice envisage aussi de recruter 250 attachés de justice (échelle 10).

Le concours se tiendra le 30 octobre prochain.




Le ministère de la Santé, et d’autres départements ministériels ont également prévu des concours de recrutement avant la fin de l’année.

Les informations sur les divers concours de recrutement sont à retrouver sur le portail emploi-public.ma.

En ce qui concerne les concours de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les candidats intéressés doivent être âgés de 21 à 30 ans pour tous les postes sauf pour celui de commissaire où l’âge varie entre 21 et 35 ans.

Pour les postes d’officier de police, inspecteur et commissaire de police, les hommes doivent mesurer au minimum 1m70 et les femmes doivent mesurer au minimum 1m67.




Pour ce qui est des postes d’officiers et de gardiens de la paix, les hommes doivent mesurer 1m73.

Il est exigé des candidats aux différents postes, une bonne acuité visuelle et une bonne acuité auditive.

Le postulant au poste de commissaire de police doit être titulaire d’une licence en droit ou d’un diplôme de l’École nationale d’administration du Maroc (ENA).

Quant à ceux qui convoitent le poste d’officier de police et officier de paix, ils doivent avoir au moins un DEUG (diplôme d’études universitaires générales, diplôme universitaire de niveau bac +2).

À ceux qui veulent être inspecteurs, il est exigé au moins la validation de la première année universitaire. Pour le poste de gardien de la paix, seul le baccalauréat est exigé.