Maroc: une réunion du gouvernement sur le déploiement de la protection sociale

MAROC : LE GOUVERNEMENT TIENT UNE RÉUNION SUR LE DÉPLOIEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé une réunion ministérielle consacrée au déploiement du chantier de la protection sociale.




Cette réunion s’inscrit dans le cadre du suivi du déploiement du chantier de la protection sociale et de l’avancement de sa mise en œuvre, notamment dans son volet relatif à la généralisation de la couverture maladie, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

Dans son allocution au début de cette réunion, Aziz Akhannouch a rappelé les étapes franchies par le gouvernement depuis son avènement en matière de mise en œuvre du chantier royal de la généralisation de la protection sociale à l’ensemble des citoyens.

Il a précisé à cet égard que 22 décrets d’application ont été promulgués jusqu’à présent, ce qui a permis l’accès à l’assurance maladie obligatoire aux travailleurs non-salariés ainsi que leurs ayants-droit, souligne-t-on de même source.

Il a également adressé ses orientations aux membres du gouvernement en vue d’accélérer l’élaboration des décrets et des textes, qui permettront la généralisation de l’assurance maladie obligatoire aux bénéficiaires actuels du régime «Ramed» avant la fin de l’année 2022.




Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a assuré que ces dispositions permettront aux bénéficiaires du régime «Ramed» de renforcer leurs acquis et de bénéficier de l’assurance maladie obligatoire.

Il convient de noter que le gouvernement prendra en charge les frais de souscription des bénéficiaires actuels du régime «Ramed» à la Caisse nationale de sécurité sociale, précise le communiqué du département du chef du gouvernement.

Ont pris part à cette réunion, les ministres de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, de l’Économie et des finances, Nadia Fettah, de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des finances, chargé du budget, Fouzi Lekjaa, ainsi que le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale, Hassan Boubrik et le directeur général de l’Agence nationale de l’assurance maladie, Khalid Lahlou.