Les Marocains recommencent à dépenser à l’étranger

LES MAROCAINS RECOMMENCENT À DÉPENSER À L’ÉTRANGER

La période du Covid est (presque) loin derrière nous. Après près de deux ans d’épidémie et de difficultés pour sortir du territoire, les Marocains ont recommencé à voyager à l’étranger et donc à dépenser.




Selon les derniers chiffres qui ont été publiés par l’Office des changes*, ils ont ainsi dépensé 8,5 milliards de dirhams à l’étranger depuis le début de l’année, soit une augmentation de plus de 70% par rapport aux chiffres de l’année dernière, lorsqu’ils avaient dépensé 6,1 milliards de dirhams en 2021 et 4,99 milliards de dirhams en 2020.

Cette augmentation des dépenses à l’étranger fait suite à une libération contrôlée de la dotation touristique par l’Office des changes.

Celle-ci est ainsi passée de 45 000 dirhams par an à 100 000 dirhams au début de cette année.

*L’Office des Changes est chargé de deux missions essentielles: édicter les mesures relatives à la réglementation des changes et établir les statistiques des échanges extérieurs et de la balance des paiements.




L’office des changes avait annoncé la mise en place d’une dotation globale pour les voyages personnels de l’ordre de 100 000 dirhams, majorée d’une dotation supplémentaire de 30% de l’IR, le tout plafonné à 300 000 dirhams par année civile et par personne.

Cette dotation peut être utilisée à l’occasion des voyages personnels à l’étranger de toute nature, qu’ils soient touristiques, religieux ou médicaux, précise l’Office des changes.

À noter que la version 2022 de l’Instruction générale des opérations de change a apporté plusieurs mesures de libéralisation et d’assouplissement, tant en matière d’opérations courantes qu’en matière d’opérations en capital.