France: un lieu de culte musulman incendié dans les Yvelines

FRANCE : UN LIEU DE CULTE MUSULMAN INCENDIÉ DANS LES YVELINES

Un lieu de culte musulman a été détruit par un incendie dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 septembre à Rambouillet, dans les Yvelines. La police et le parquet privilégient la piste criminelle, rapporte l’agence de presse française AFP (Agence France-Presse).




Selon les premiers éléments de l’enquête, des riverains de cette «tente de prière» ont signalé avoir vu vers 1h00 «deux personnes quitter les lieux rapidement avec un bidon (et) vu ensuite les flammes de couleur bleu significatif de présence d’hydrocarbure», a précisé une source policière, qui privilégie «un fait intentionnel».

Une enquête a été ouverte pour «incendie criminelle» ou «destruction volontaire par moyen incendiaire» par le parquet de Versailles, qui a confié les investigations à la PJ de Versailles.

Aucun suspect n’a été interpellé dans l’immédiat, selon le parquet de Versailles.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a réagi sur son compte Twitter. «Solidarité avec les musulmans de Rambouillet qui ont vu leur lieu de culte détruit par un incendie cette nuit. Une enquête est ouverte et permettra de faire toute la lumière sur son origine», a-t-il écrit.








Voici ce que l’association des musulmans de Rambouillet a affirmé:  «Un incendie s’est déclaré cette nuit dans notre tente et malgré l’intervention rapide des pompiers et leurs efforts tout s’est embrasé et il ne reste plus rien si ce n’est les structures métalliques. Al hamdoulillah personne ne se trouvait sur place, les dégâts sont uniquement matériels.

Il s’agit vraisemblablement d’un incendie criminel. Le point de départ du feu et des témoins ayant aperçu 2 personnes s’enfuir du secteur ne laissent aucuns doutes à ce sujet.

Une enquête par un pompier spécialiste en recherche des causes et circonstances des incendies ainsi que par la police scientifique est en cours afin de dissiper les doutes et, espérons le, trouver les coupables.




En attendant il est formellement interdit de se rendre sur place, toute choses touchées ou déplacées nuira au bon déroulement de l’enquête.

Nous reviendrons vers vous dés que nous aurons plus d’informations sur la suite de l’enquête et sur la recherche d’une solution pour les prochains offices.».

L’agence de presse française AFP a précisé que le parquet et la préfecture des Yvelines se réunissent samedi en début d’après-midi à Rambouillet pour évoquer l’incident.