Salé: un camp scout inclusif pour les enfants d’immigrés africains au Maroc

SALÉ : « VIVONS ENSEMBLE », UN CAMP SCOUT INCLUSIF AU PROFIT DES ENFANTS D’IMMIGRÉS AFRICAINS AU ROYAUME DU MAROC

Le renforcement des liens d’amitié et des relations humaines entre jeunes marocains et africains a été la philosophie du camp scout inclusif « Vivons Ensemble », organisé par le Scoutisme Hassania Marocain du 28 août au 4 septembre au profit des enfants d’immigrés issus du continent africain.




Une trentaine d’enfants d’immigrés, garçons et filles, en plus de dix scouts de l’association Scoutisme Hassania, ont ainsi bénéficié de ce camp, dont les activités ont pris fin samedi au Centre national de scoutisme Abdelkarim El Fellous à Maâmoura, situé dans la banlieue de Salé.

Initié sous l’égide d’UNICEF (Fonds des Nations unies pour l’enfance)-Maroc, ce camp scout visait à promouvoir les valeurs de coexistence et à partager une expérience sociale singulière, à travers des échanges fructueux et l’exploration de diverses cultures, us et coutumes dans un même espace.

À cette occasion, le délégué général du Scoutisme Hassania Marocain, Abdellatif Karkas, a indiqué que la philosophie du camp scout inclusif « Vivons Ensemble » se présente comme une consécration de l’ouverture du Maroc sur sa profondeur africaine et une consolidation des liens d’amitié et de fraternité avec bon nombre de pays africains.




Dans une déclaration à « M24″, la chaîne d’information en continu de l’agence de presse étatique marocaine MAP (Maghreb Arabe Presse), M. Karkas a qualifié d' »exceptionnelle » cette expérience sociale qui a permis de réunir plusieurs enfants africains représentant de nombreux pays, et partant de multiples cultures, avec leurs confrères marocains.

Concernant le programme de ce camp, il a souligné que les enfants ont profité d’une panoplie d’activités allant de la cuisine aux compétitions sportives et visites touristiques, outre des programmes qui ont favorisé le partage des cultures et des connaissances entre les enfants sur leurs pays respectifs.

« Le Royaume du Maroc a démontré, une fois de plus, qu’il est une terre de tolérance, de coexistence et d’ouverture sur toutes les cultures et ethnicités », a-t-il conclu.




Abu Bakr Essadiq, un des enfants bénéficiaires de ce camp scout, s’est réjoui d’avoir participé à ce séjour au Royaume du Maroc, le qualifiant d' »une expérience merveilleuse pleine de savoir, de culture et d’échange ».

Selon cet enfant venu de la Guinée Conakry, la participation d’enfants de différents pays africains leur a permis de s’ouvrir les uns sur les autres.

Quant à Nabil Mohamed Al-Sharif, enfant bénéficiaire représentant le Soudan, il a avancé que les activités du camp étaient très diverses et positives, formulant l’espoir de pouvoir revivre « cette expérience exceptionnelle dans les années à venir ».

Ce camp scout inclusif au profit des enfants d’immigrés a permis de tisser des liens d’amitié et de vivre des moments d’échange culturel et sportif, à même de favoriser l’intégration des jeunes au Maroc dans le cadre du projet « Hijra wa Himaya » (Migration et protection) lancé par UNICEF-Maroc.