La Jordanie réitère sa position constante soutenant le Sahara marocain

LE ROYAUME DE JORDANIE RÉITÈRE SA POSITION CONSTANTE SOUTENANT L’INTÉGRITÉ TERRITORIALE DU ROYAUME DU MAROC

Le Royaume hachémite de Jordanie a réaffirmé, lundi, sa position constante soutenant l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc.




Cette position a été réitérée lors d’une rencontre entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés, Ayman Safadi, à Amman, au cours de laquelle les deux responsables ont discuté des moyens d’activer la coopération dans divers domaines et d’élargir les champs de coopération, reflétant ainsi la profondeur des relations fraternelles parrainées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son frère Sa Majesté le Roi Abdallah II.

Lors d’un point de presse tenu à l’issue de ces entretiens, Ayman Safadi a réaffirmé la position constante du Royaume de Jordanie soutenant l’intégrité territoriale du Royaume frère du Maroc et la nécessité de régler la question du Sahara marocain sur la base de l’initiative d’autonomie, et d’une manière qui garantit et préserve l’intégrité territoriale du Maroc et la souveraineté du Royaume sur l’ensemble de son territoire.




Le ministre jordanien des Affaires étrangères et des Expatriés, Ayman Safadi, a affirmé en outre que le Royaume de Jordanie est fière des relations stratégiques et historiques liant les deux Royaumes, qui s’attèlent à développer ces liens dans divers domaines en application des directives des dirigeants des deux pays.

Le chef de la diplomatie jordanienne a indiqué avoir discuté avec son homologue le chef de la diplomatie marocaine des mesures pratiques nécessaires pour activer la coopération conformément à la déclaration au sommet issue de la rencontre de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de Son frère, Sa Majesté le Roi Abdallah II à Casablanca en 2019, et qu’ils ont décidé d’entamer les préparatifs pour la tenue, à Amman dès que possible, de la Haute commission mixte qui s’était réunie au Royaume du Maroc en 2016.

Il a ajouté que lors de cette réunion, il a été convenu de faciliter la circulation des citoyens entre les deux Royaumes à travers le traitement des questions de visas.









LA QUESTION PALESTINIENNE

En ce qui concerne la question palestinienne, le chef de la diplomatie jordanienne Ayman Safadi a déclaré : «Nous nous accordons qu’il s’agit de la question centrale et que la seule solution pour parvenir à une paix juste et globale passera par la solution à deux Etats qui incarne l’État palestinien indépendant et souverain avec Al-Qods occupée comme capitale dans les frontières du 4 juin 1967, pour vivre en sécurité et en paix aux côtés d’Israël».

“Nous avons discuté des efforts que nous continuerons à déployer afin de reprendre des négociations sérieuses et efficaces qui nous conduirons à progresser vers une paix juste sur la base de la solution à deux États”, a-t-il dit.

Les deux ministres ont également examiné, lors de leur entretien qui intervient à la veille de la réunion du Conseil ministériel de la Ligue arabe au Caire, les moyens d’activer l’action arabe commune au service des questions arabes, au premier rang desquelles figure la cause palestinienne.