Espagne: lourde peine contre un Marocain évadé de prison et accusé de meurtre

ESPAGNE : LOURDE PEINE CONTRE UN MAROCAIN ÉVADÉ DE PRISON ET ACCUSÉ DE MEURTRE

Le Marocain Adil Lazizi, 45 ans, arrêté le 30 mai en tant qu’auteur présumé du meurtre de sa voisine dans le quartier San José de Saragosse, risque une peine de 25 ans de prison.




Le parquet vient de requérir contre lui une peine supplémentaire de dix mois de prison pour violation de peine, vu qu’il a commis le meurtre après s’être évadé de prison. L’accusé s’est évadé de la prison de Zuera où il purgeait une peine de 21 ans pour le meurtre d’une jeune fille de 24 ans, survenu en 2001 à Madrid. Il a tué la victime le jour de leur première rencontre parce qu’elle aurait refusé d’avoir de relation avec lui, rappelle le parquet dans l’acte d’accusation. Il a obtenu une autorisation pour quitter la prison le 31 décembre 2019 et devrait y revenir le 6 janvier 2020.




Ce qu’il n’a jamais fait. Porté disparu depuis plus de deux ans, et activement recherché par les autorités espagnoles qui ont émis un mandat d’arrêt contre lui, il a été finalement arrêté le 30 mai dernier par la police nationale après avoir commis un nouveau meurtre. Il aurait agressé et tué sa voisine, selon la police. Le Marocain, dont la défense est assurée par l’avocate Carmen Sánchez, risque une peine de 25 ans pour ce meurtre et une peine de dix mois supplémentaires pour violation de peine à cause de son évasion.