France: une caravane en partance vers le Maroc trop chargée

FRANCE : UNE CARAVANE EN PARTANCE VERS LE MAROC TROP CHARGÉE, ADDITION SALÉE POUR LE CONDUCTEUR

Les gendarmes de permanence du Peloton Motorisé de Charleville-Mézières (Escadron départemental de sécurité routière) ont intercepté dans la nuit de jeudi à vendredi une caravane et sa remorque en partance pour le Maroc qui zigzaguait à 30 km/h sur l’autoroute. Le conducteur s’est vu infliger une lourde amende.




C’est suite à des alertes d’automobilistes circulant sur l’A 34 vers 2h30 du matin que les gendarmes ont réussi à repérer ce convoi (qui venait de la Belgique et dont la destination est le Royaume du Maroc) à hauteur de la sortie d’Yvernaumont, à quelques kilomètres de Charleville-Mézières, avant de l’intercepter afin de procéder à son contrôle, rapporte le journal local L’Union. Visiblement, le véhicule et la caravane étaient bien trop chargés au regard de la législation routière. Sollicité par les gendarmes, un contrôleur routier de la Direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement (DREAL) s’est directement rendu sur place pour les constatations.




Le contrôleur routier de la Direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement a procédé à la pesée du camion et de la remorque, grâce à l’utilisation de pesons mobiles reliés à un ordinateur portable embarqué. Le constat est sans appel : le camion pèse 7,750 tonnes au lieu de 5,200 tonnes maximum (le poids total autorisé en charge inscrit sur la carte grise), soit une surcharge de 2,550 tonnes ; la remorque pèse 4,700 tonnes au lieu de 2 tonnes, soit un dépassement de 2,700 tonnes. Les gendarmes ont verbalisé le chauffeur de l’entreprise d’origine belge pour les différents types de surcharges prévues au Code de la route. L’amende est fixée à 900€.