José Manuel Albares: « La bonne relation avec l’Algérie ne doit pas exclure le Maroc »

JOSÉ MANUEL ALBARES : « LA BONNE RELATION AVEC L’ALGÉRIE NE DOIT PAS EXCLURE LE MAROC »

Le Royaume d’Espagne ne veut pas que ses bonnes relations avec le Royaume du Maroc constituent un obstacle pour ses relations avec l’Algérie, a indiqué José Manuel Albares, le ministre espagnol des Affaires étrangères.




« Nous voulons avoir avec l’Algérie les mêmes relations que nous avons avec tous nos voisins, de respect mutuel et de non-ingérence. Nous ne voulons pas que la relation très solide que nous construisons avec le Maroc, et qui profite tant à l’Espagne et surtout à l’Andalousie, soit un obstacle pour celle que nous avons avec l’Algérie », a déclaré le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Albares.

Le chef de la diplomatie espagnole a souligné que la relation « d’amitié entre le peuple algérien et le peuple espagnol » doit prévaloir.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères ne pense pas que l’opposition de la France au projet de gazoduc MidCat puisse interférer dans les relations de l’Espagne avec l’Algérie, assurant que ce projet va permettre à l’Espagne de contribuer à trouver une solution à la crise énergétique provoquée par l’invasion russe en Ukraine.