Les routes inter-urbaines du Maroc dans le top 3 des plus rapides en Afrique

LES ROUTES INTER-URBAINES DU MAROC DANS LE TOP 3 DES PLUS RAPIDES EN AFRIQUE

Les routes inter-urbaines du Maroc figurent parmi les plus rapides au monde. C’est ce qui ressort du classement du Fonds monétaire international (FMI) qui a étudié les vitesses moyennes dans 162 pays.




Avec une vitesse moyenne de 95 kilomètres par heure (km/h) et la qualité des infrastructures, les routes marocaines se hissent à la troisième position dans le classement des routes les plus rapides en Afrique derrière l’Afrique du Sud (100 km/h) et la Namibie (99 km/h).

Le Botswana se positionne à la quatrième place avec une vitesse moyenne de 91 km/h.

En revanche, la Guinée possède les routes interurbaines les plus lentes du continent avec des voitures roulant à une vitesse moyenne de 50 km/h, en dessous de la limite de vitesse largement adoptée de 60 km/h.




Viennent ensuite Madagascar (51 km/h), le Cameroun, le Gabon, le Kenya, le Nigeria et la Tanzanie dont la vitesse moyenne est comprise entre 55 km/h et 60 km/h.

« Les routes les plus rapides du monde se trouvent dans les économies les plus riches, notamment les États-Unis, le Portugal, l’Arabie saoudite et le Canada.

Les routes les plus lentes se trouvent dans les pays les plus pauvres, a déclaré le Fonds monétaire international dans un blog, soulignant par ailleurs que les routes lentes sont « un autre obstacle à la croissance inclusive ».