Constitution du stock stratégique national de médicaments et produits de santé

LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ MOBILISÉ POUR CONSTITUER ET SÉCURISER LE STOCK STRATÉGIQUE NATIONAL DE MÉDICAMENTS ET PRODUITS DE SANTÉ

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale se mobilise, à titre préventif, pour constituer et sécuriser le stock stratégique national de médicaments et produits de santé, sujets de pénurie ou de perturbations d’approvisionnement actuelles ou potentielles au cours de l’année 2023.




Dans un communiqué, le ministère de la Santé et de la Protection sociale indique que cette démarche, qui intervient en exécution des Hautes Instructions Royales érigeant la santé et l’accès des citoyens aux soins en priorité nationale, s’inscrit dans le cadre de la mission du département visant à assurer un approvisionnement adéquat et continu et à prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir et atténuer tout défaut d’approvisionnement.

Ainsi, et en application de l’arrêté ministériel N°459 du 22 août 2022, il a été décidé de mettre en place un comité consultatif, regroupant l’ensemble des parties prenantes, qui sera chargé d’identifier les besoins en médicaments et produits de santé concernés par ce stock stratégique, en particulier les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM).




Ce comité consultatif, ajoute la même source, devra également identifier des mesures qui seront mises en place pour garantir un approvisionnement continu aux professionnels de santé des secteurs public et privé, ainsi qu’un approvisionnement sans interruption des patients.

De même, il sera procédé à une évaluation trimestrielle du stock stratégique national afin de décider des mesures requises pour sa sauvegarde, précise le communiqué, faisant savoir que la Direction du Médicament et de la Pharmacie assurera la coordination de ce comité consultatif.

Et de faire observer que l’épuisement des stocks de médicaments et de produits de santé et les tensions d’approvisionnement ont des origines multifactorielles à tous les stades de la fabrication et de la distribution, qui sont de plus en plus fréquentes dans une conjoncture internationale défavorable.




Le communiqué note que le ministère de la Santé et la Protection sociale s’emploie à la mise en œuvre du Plan national de lutte contre les ruptures d’approvisionnement de médicaments et produits de santé dans le cadre de la nouvelle politique pharmaceutique nationale.

En outre, le ministère de la Santé et de la Protection sociale appelle l’ensemble des professionnels de santé des secteurs public et privé à œuvrer en étroite collaboration avec le comité consultatif pour la réussite de l’opération d’identification des besoins et des mesures nécessaires à la constitution et à la sécurisation du stock stratégique national afin d’assurer un accès continu des patients et des professionnels de la santé aux médicaments, conclut la même source.