Salé: menacée par des chiens errants, une Marocaine porte plainte

SALÉ: MENACÉE PAR DES CHIENS ERRANTS, UNE MAROCAINE PORTE PLAINTE

Une femme affirmant être menacée par des chiens errants à Salé, a déposé une plainte auprès du tribunal de première instance de la ville.




La femme ayant été attaquée par une vingtaine de chiens errants devant la porte de sa maison à Salé, a déposé une plainte auprès du tribunal de première instance de la ville, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar.

Elle dit avoir été traumatisée par cette situation dans laquelle elle a craint pour sa vie.

Comme cette femme, plusieurs autres habitants se plaignent de la propagation des chiens errants dans les quartiers et ruelles de la ville.

Un phénomène qui prend de l’ampleur, sous les yeux des autorités qui tardent à prendre leurs responsabilités pour préserver la santé et la sécurité de la population locale.




De son côté, le conseil communal promet de trouver une solution pérenne.

Ce sera quoi ? Ce pourrait être la stérilisation, l’empoisonnement ou des balles.

Les habitants de la ville de Salé, et en particulier ceux dont les résidences sont proches des espaces vides, subissent les aboiements nocturnes des chiens errants, ce qui trouble leur sommeil.

Ces animaux errants constituent une véritable menace à leur sécurité physique d’autant que leur morsure peut transmettre des maladies graves comme la rage, causer de graves blessures et même causer la mort.