Fusillade du café La Crème: prison ferme pour le cousin de Ridouan Taghi

PRISON FERME POUR LE COUSIN DE RIDOUAN TAGHI IMPLIQUÉ DANS LA FUSILLADE DU CAFÉ LA CRÈME

Un cousin du trafiquant de drogue maroco-néelandais Ridouan Taghi a récemment été condamné à six ans de prison ferme au Maroc, pour «participation à une organisation criminelle liée au trafic de drogue».




Interpellé à Tétouan en octobre 2021, Jaouad F. est connu comme un confident et un bras droit du baron au sein de la Mocro Maffia.

Il est aussi impliqué dans la fusillade du café La Crème à Marrakech, survenue en 2017 dans le cadre de rivalités entre branches de la mafia, rappellent les médias néerlandais.

Surnommé «Bolle», Jaouad F. est en effet identifié pour son rôle notoire dans le conflit entre Ridouan Taghi et Mustapha F., dit «Amotor», poursuivi par le Maroc pour blanchiment d’argent.

Ce dernier aurait a été confondu par les deux exécutants de la fusillade avec un étudiant en médecine, fils d’un juge marocain de haut rang, qui avait repris la place du trafiquant au café La Crème, juste avant l’opération d’élimination.




Aux Pays-Bas, Jaouad est cité par ailleurs dans de nombreuses enquêtes criminelles liées aux bandes organisées de narcotrafic.

Il a notamment eu des contacts directs et fréquents avec Taghi et d’autres dirigeants des réseaux de narcotrafic, selon des communications interceptées qui lui sont attribuées par la justice néerlandaise.

Dans le cadre de l’affaire de fusillade à Marrakech, la justice a condamné à mort les Néerlandais Edwin Gabriel Robles Martínez, d’origine dominicaine, et Shardyone Girigorio Semerel, d’origine surinamienne, pour l’assassinat du jeune étudiant.