L’Espagne exige un document relatif au Covid-19 aux voyageurs en provenance du Maroc

L’ESPAGNE EXIGE UN DOCUMENT RELATIF AU COVID-19 AUX VOYAGEURS EN PROVENANCE DU MAROC

L’Espagne exige aux travailleurs frontaliers et aux autres voyageurs détenteurs de visas Schengen en provenance du Maroc un certificat de vaccination contre le Covid-19 ou un certificat de rétablissement ou encore un PCR négatif.




La mesure, publiée ce jeudi au Journal officiel de l’État (BOE), modifie l’arrêté du 17 juillet 2020 fixant les critères d’application de la mesure de restriction temporaire des déplacements non essentiels en provenance de pays tiers vers l’Union européenne et les pays de l’espace Schengen pour des raisons d’ordre public et de santé publique liée à la crise sanitaire du Covid-19.

Ainsi, tout ressortissant de pays tiers en provenance du Maroc, à l’exception de ceux remplissant les conditions pour voyager dans l’espace Schengen et les travailleurs frontaliers munis d’une carte d’identité d’étranger en cours de validité, ou d’un visa spécifique pour Sebta ou Melilla, pourront accéder au territoire espagnol.

La mesure restera en vigueur jusqu’au 15 novembre à 12 h 00, sous réserve d’éventuelles modifications liées à un changement de situation ou à de nouvelles recommandations de l’Union européenne.