(Vidéo) Le Maroc remporte le Championnat continental de Futsal de Thaïlande

(VIDÉO) LE MAROC BAT L’IRAN ET REMPORTE LE CHAMPIONNAT CONTINENTAL DE FUTSAL DE THAÏLANDE

La sélection marocaine de futsal a remporté, ce vendredi 16 septembre à Bangkok en Thaïlande, la Coupe intercontinentale 2022 en s’imposant (4-3) face à l’Iran, consolidant ainsi son statut d’une des meilleures équipes au monde de la discipline.




Doubles champions d’Afrique et arabes, les Lions de l’Atlas ont garni leur vitrine par un nouveau trophée: la Coupe intercontinentale.

Leur victoire en finale est d’autant plus importante qu’elle a été obtenue, haut la main, face à l’Iran qui compte parmi les meilleures nations au monde de la discipline.

En effet, l’Iran est classée 6ème au Futsal world ranking, alors que le Maroc figure à la 8ème place, selon le dernier classement publié le 4 septembre dernier.

Cette victoire face à l’Iran, la première après deux défaites, permet aux Lions de gagner des points dans ce classement mondial.

En première mi-temps de cette finale, les hommes de Hicham Dguig ont dominné largement leurs vis-à-vis.

Ils ont remporté cette manche par 2-0, grâce à Youssef Jaouad et Khalid Bouzid Stitou.

Face à des Iraniens déstabilisés, ils auraient pu corser l’addition.




Mais, en deuxième période, les Lions ont manqué de concentration et péché par manque de précision, ce qui leur a valu d’encaisser deux buts durant les huit premières minutes de jeu.

Les Lions ont beau créer moult occasions de scorer, en vain.

Ils auraient pu encaisser d’autres buts s’ils n’y avaient les interventions remarquables du gardien Abdelkrim Anbia.

Pour autant, ils ne lâcheront pas prise et finiront par obtenir un penalty concrétisé par Ismail Ouaddouh.

Malheureusement, cet avantage n’a pas trop duré puisque les Iraniens ont égalisé à quelques secondes de la fin du match.

Lors de la première prolongation, les débats ont été acharnés, mais malheureusement Ismail Ouaddouh a raté un penalty.

La deuxième prolongation a permis aux Lions d’inscrire le but de la victoire par le biais du talentueux Youssef Jouad, après plusieurs tentatives.