Une enfant de 5 ans tuée par des chiens errants

UNE ENFANT DE CINQ ANS TUÉE PAR DES CHIENS ERRANTS DANS LA BANLIEUE D’AGADIR

Une enfant de cinq ans a perdu la vie suite à une attaque de chiens errants dans la banlieue d’Agadir. Son corps a été retrouvé «démembré» et «ensanglanté» dans une vallée proche d’Ait Baha Tmaait, dans la commune de Drarga.




La jeune fille jouait près de la maison de sa famille avant de s’éloigner un peu pour se retrouver entourée de chiens errants, qui l’ont attaquée.

Des citoyens qui ont découvert la dépouille ont averti les autorités locales et les membres de la gendarmerie royale qui se sont rendus sur les lieux.

Le corps de l’enfant a été transféré à la morgue de l’hôpital régional Hassan II d’Agadir pour une autopsie médicale en exécution des instructions du ministère public.

De son côté, la gendarmerie royale a ouvert une enquête sur le drame.

Choqués par le drame, les riverains réclament l’organisation de vastes campagnes d’«élimination» des chiens errants devenus un grand danger pour les enfants comme pour les adultes.

Ce drame rappelle celui de la disparition de Sophie Hamada, médecin et professeure renommée de 44 ans.

La ressortissante française est décédée en août dernier des suites de blessures causées par des morsures d’une horde de chiens errants à Dakhla.