(Vidéo) Né en France, on lui refuse la nationalité française

(VIDÉO) NÉ EN FRANCE, ON LUI REFUSE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE

Alors qu’il est né en France, un élève dont les parents sont Marocains n’a toujours pas de papiers d’identité. Une situation qui pourrait l’empêcher de passer le baccalauréat à la fin de l’année. Il continue de multiplier les appels au secours.




Chakhs Loutfi voit le jour en 2002 à la clinique Saint-Pierre de Perpignan. Ses parents sont des Marocains. À 19 ans, il n’a toujours pas acquis la nationalité française au titre du droit du sol simple différé, fait savoir Actu. Il a entrepris des démarches auprès des administrations françaises, lesquelles se sont avérées infructueuses. Le jeune homme s’est heurté au refus du tribunal de grande instance de Perpignan alors qu’il s’investit dans la vie citoyenne et n’a jamais quitté les Pyrénées-Orientales. Sans papiers, cet habitant d’Estagel ne peut pas passer l’examen du permis de conduire. Il se voit donc contraint de prendre chaque jour le bus pour se rendre au lycée agricole de Rivesaltes.




Il pourrait ne pas passer le baccalauréat à la fin de l’année. Une situation intenable pour Chakhs Loutfi. « Je ne dors plus. Ma vie est suspendue, ne tient qu’à un fil. Je garde le sourire, mais au fond de moi, c’est dur car je suis inquiet pour mon avenir. Et ce qui est surtout un crève-cœur, c’est de ne pas être reconnu Français alors que la France est mon pays ». Mais la situation est loin de lui saper le moral : « Je ne baisserai pas les bras ». La dernière solution (provisoire) à laquelle il pense, c’est de faire une demande de titre de séjour, valable 5 ans. De quoi lui permettre de passer ses examens, de travailler, et de se lancer dans la vie active.