Le Maroc accorde une faveur à la Jordanie

LE MAROC ACCORDE UNE FAVEUR À LA JORDANIE

Le Royaume du Maroc a décidé d’exonérer le secteur textile jordanien des droits antidumping sur ses importations. Le Royaume de Jordanie se classe première dans le monde arabe et troisième au niveau mondial.




Dans un communiqué, Ehab Qadri, représentant du secteur du textile et de l’habillement à la Chambre d’industrie de Jordanie (JCI) fait savoir que la prise de cette décision intervient après deux ans d’efforts continus et conjoints et les actions menées par la Chambre d’industrie du Royaume de Jordanie et les entreprises textiles.

Depuis son adhésion à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), la Chambre d’industrie de Jordanie a sollicité l’appui de Mohamed Taqatqa, un expert international sur les questions de l’Organisation mondiale du Commerce.

Des entretiens consultatifs et des visites de terrain ont été organisés par les autorités marocaines auprès des industries jordaniennes pour vérifier leurs dossiers et contrôler directement leur production réelle.




Ehab Qadri a salué le rôle “efficace” du ministère jordanien de l’industrie, du commerce.

Selon lui, l’exemption est une preuve claire de la compétitivité “élevée” des produits jordaniens, en termes de prix et de qualité, et confirme la crédibilité des usines jordaniennes, ce qui renforcerait la confiance des pays étrangers à cet égard.

Le responsable espère que la décision marocaine profite aux entreprises industrielles en préservant leurs marchés d’exportation, y compris le Royaume du Maroc, en plus d’augmenter leur part et leur présence sur d’autres marchés mondiaux.

Ehab Qadri a par ailleurs fait savoir que la décision marocaine a été appliquée à la Chine et à l’Égypte, suite à l’augmentation des importations textiles du Maroc, dont le prix de vente sur les marchés marocains est inférieur au coût de fabrication dans le pays d’origine en Égypte et en Chine.