Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

COMMENT LE MAROC ET ISRAËL RENFORCENT LEUR COOPÉRATION MILITAIRE

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.




Avant leur rapprochement, le Maroc s’approvisionnait déjà en armes auprès d’Israël. D’après une étude publiée sur la question par le journal israélien Haaretz en 2014, Rabat avait acheté trois drones « Heron » fabriqués par Israel Aerospace Industries (IAI), le premier groupe aéronautique public israélien (civil et militaire) pour une enveloppe de 50 millions de dollars. Après leur rapprochement, les deux pays ont signé à Rabat un accord-cadre le 24 novembre 2021 lors de la visite du ministre israélien de la Défense Benny Gantz, lequel prévoit notamment une coopération entre services de renseignements, le développement de liens industriels, l’achat d’armements et des entraînements conjoints. Depuis, les Forces armées royales ont multiplié les commandes d’armes.




En 2021, le Royaume du Maroc a acquis le drone « Harop » auprès d’Israel Aerospace Industries, ainsi que le système antiaérien Barak MX. La visite au Royaume du Maroc du chef de l’état-major israélien, Aviv Kochavi qui a été effectuée en juillet dernier a donné un grand coup d’accélérateur à la coopération militaire et à la coopération sécuritaire entre les deux pays. « Cette visite a permis d’examiner les opportunités de développer davantage les axes de la coopération portant principalement sur la formation, le transfert de technologies ainsi que sur le partage d’expériences et d’expertises », s’est encore félicité l’état-major marocain des Forces armées royales.




Lors des discussions, la partie marocaine a également fait part de « [son] intérêt à monter conjointement des projets industriels de défense au Maroc », avait précisé l’état-major général des Forces armées royales. Fin juin, des observateurs israéliens se sont rendus au Maroc, où ils ont participé pour la première fois à l’exercice militaire maroco-américain « African Lion 2022 ». Récemment, les militaires marocains ont participé à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël. Israël aidera le Maroc à fabriquer des drones kamikazes. Toutes ces actions qui témoignent du renforcement de la coopération militaire et sécuritaire entre les deux pays.