Libéré grâce à une médiation saoudienne, Brahim Saadoun va rentrer au Maroc

LIBÉRÉ GRÂCE À UNE MÉDIATION SAOUDIENNE, L’ÉTUDIANT MAROCAIN BRAHIM SAADOUN RENTRERA BIENTÔT AU PAYS

L’affaire du jeune étudiant marocain en Ukraine, Brahim Saadoun, condamné à la peine capitale par la justice des séparatistes pro-russes pour mercenariat, prend une autre tournure. Le jeune de 21 ans, condamné en juin 2022, pourra enfin rentrer auprès de sa famille grâce à la médiation saoudienne auprès de Vladimir Poutine.




Brahim Saadoun a été arrêté en avril dernier avec deux Britanniques, Aiden Aslin (28 ans) et Shaun Pinner (48 ans), après avoir combattu aux côtés des forces ukrainiennes dans la ville de Marioupol.

L’étudiant marocain a été condamné à mort par les autorités séparatistes de Donetsk en Ukraine.

Dans la journée du mercredi 21 septembre, le ministère saoudien des Affaires étrangères a annoncé sur son compte officiel Twitter, la libération de 10 prisonniers de 5 nationalités différentes (Maroc, États-Unis, Grande-Bretagne, Suède, Croatie), grâce à une médiation du prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohamed Ben Salmane.

Parmi ces prisonniers, figure le jeune marocain Brahim Saadoun, comme on peut le constater sur une photo partagée par la presse saoudienne qui montre Brahim descendre d’un avion qui semble être Saoudien.

La libération de Saadoun est intervenue grâce à une médiation saoudienne dirigée par le prince héritier Mohamed Ben Salmane.




Le ministère saoudien des Affaires étrangères a annoncé, plus tôt, le succès de l’initiative du prince héritier saoudien notant qu’un « travail est en cours pour faciliter le retour des 10 personnes, transporté de la Russie vers l’Arabie Saoudite, dans leur pays ».

Taher Saadoun, le père de Brahim, a exprimé sa joie suite à cette annonce, remerciant ainsi tous ceux qui ont participé pour le bon déroulement de cette opération, notant que son fils sera bientôt de retour au Maroc.

Dans une déclaration, Taher Saadoun a déclaré que le dossier est passé à un rythme soutenu et loin des projections.

« On savait que la médiation porterait ses fruits après les efforts concertés par diverses parties, et l’intervention du Royaume du Maroc dans le personne du Roi Mohammed VI et du Prince Héritier Moulay El Hassan ».

Ainsi, Taher Sahdoun a expliqué que les autorités ukrainiennes et russes étaient également prêtes à discuter du dossier de Brahim en particulier et étaient disposées à faciliter tout échange.




Le père de Brahim a noté que l’intervention de l’Arabie saoudite était due à la « multi-nationalité ».

« Nous remercions les autorités du Royaume d’Arabie saoudite et le prince Mohamed Ben Salmane … Je remercie également la presse, qui a joué un rôle très important dans ce dossier », a déclaré le père de Brahim Saadoun.

Ainsi, Taher Saadoun a confirmé que son fils sera transféré dans les plus brefs délais au Maroc, après la « réalisation des analyses et diagnostics médicaux et la préparation des documents nécessaires ».

« Je suis reposé aujourd’hui. Mon fils se trouve dans un pays sûr, qui est le pays de tous les arabes et musulmans », a ajouté le père.

Hier soir, Brahim Saadoun est arrivé à bord d’un avion privé à destination de l’Arabie saoudite en compagnie de plusieurs autres personnes de différentes nationalités.

Aujourd’hui, on s’attend à ce que Riyad facilite les procédures de son retour au Royaume du Maroc.