Des agriculteurs britanniques envisagent de délocaliser leur production au Maroc

DES AGRICULTEURS BRITANNIQUES ENVISAGENT DE DÉLOCALISER LEUR PRODUCTION AU MAROC

Face à l’envolée des prix de l’énergie, les agriculteurs britanniques envisagent de délocaliser leur production vers des pays plus chauds comme le Maroc cet hiver. Ceci leur permettra de garantir la sécurité alimentaire.




« Nous délocaliserons la production (européenne de fruits et légumes) de plus en plus vers le Sud, à travers l’Espagne, le Maroc et des parties de l’Afrique », a déclaré à Reuters Jack Ward, directeur général de la British Growers Association.

Selon ses explications, la flambée continue des prix de l’énergie a incité les agriculteurs du Nord et de l’Ouest de l’Europe à arrêter ou à réduire leurs activités.

Selon le directeur général de la British Growers Association, la hausse des coûts de production devrait avoir un impact sur la croissance de cultures telles que les tomates, les poivrons et les concombres qui nécessitent des serres chauffées pendant l’hiver.

En France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne, les agriculteurs sont parmi les professionnels les plus touchés par la hausse des coûts de l’énergie et des matières premières comme l’engrais.