(Vidéo) Gad Elmaleh de retour au cinéma avec « Reste un Peu »

(VIDÉO) GAD ELMALEH DE RETOUR AU CINÉMA AVEC « RESTE UN PEU »

Treize ans après la réalisation de son film Coco, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient au-devant de la scène cinématographique avec un nouveau film intitulé « Reste un peu » qui sera projeté en salles le 16 novembre 2022.




De retour au cinéma, Gad Elmaleh a fait une grande annonce. L’humoriste a décidé de montrer une nouvelle facette de sa vie “plus intime et plus personnelle” en partageant l’affiche de son nouveau film “Reste un peu”, aux côtés de ses parents. 

“Une immense joie de vous faire découvrir l’affiche de « Reste un peu ». Mon film le plus intime, le plus personnel”, a-t-il écrit sur son compte Instagram, accompagnant son post de son affiche où il apparaît tout sourire aux côtés de ses parents. 

Contrairement à Coco, Gad Elmaleh partage l’affiche de ce nouveau film avec sa famille. 

En partie autobiographique, ce film retrace l’histoire de l’artiste âgé de 51 ans qui décide de rentrer en France après avoir passé trois années à vivre “l’American dream” aux États-Unis pour retrouver sa famille et des amis qui lui manquent, “du moins, c’est la réponse officielle pour justifier son retour… car Gad n’est pas (seulement) rentré pour le couscous de sa mère.

Non, c’est une autre femme qu’il vient retrouver à Paris… la Vierge Marie”.




C’est ce qu’on peut-on lire sur le synopsis de ce nouveau film qui sera disponible en salles dès le 16 novembre. Il s’agit de l’histoire d’un homme (Gad Elmaleh), un Juif résidant aux États-Unis depuis trois ans, et qui décide de rentrer en France sans oser avouer à sa famille qu’il le fait pour se convertir au catholicisme. 

Ses parents (David et Régine) apprendront le projet de leur fils avec déception. Gad a décidé de se convertir au catholicisme par amour pour la Vierge Marie. 

S’ensuit une bataille des parents de Gad, décidés à préserver la foi de leur fils. Tout comme Coco, Gad Elmaleh tient le rôle principal dans « Reste un peu ». Mais cette fois-ci, c’est un film familial avec Judith Elmaleh, metteur en scène et scénariste. 

On y retrouve également les parents de l’humoriste qui tiennent une place prépondérante dans l’histoire que raconte le film. La musique du film, sélectionnée au dernier Festival du film francophone d’Angoulême dans la section « Les Évènements » est une signature d’Ibrahim Maalouf.